accueil

accueil

Publié le : 18/07/2016  |  modifié le : 21/07/2016 

Commémorer, c’est revendiquer la paix

La cérémonie qui s’est tenue le17 juillet à l’Hôtel de ville, dans le cadre de la Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’Etat français, a rassemblé des Vaudais de tous horizons, en présence notamment de la secrétaire d’Etat, Hélène Geoffroy, du préfet, d’Ahmed Chekhab, adjoint au maire délégué à la Citoyenneté, de représentants des cultes et de diverses associations. Tous là pour ne pas oublier “ce moment particulier de l’histoire”, rappelait Hélène Geoffroy : le 16 juillet 1942, où la police française a organisé la rafle de citoyens – hommes, femmes, enfants juifs –, “où la France a trahi ses valeurs”. Tous rassemblés pour rendre, aussi, hommage au “Justes” qui se sont dressés contre la barbarie pour sauver des vies et l’honneur de la France. 

2125 vues

Commentaires